© Sara Cameron   Links | Terms and conditions

La paix Introduction Juan Elias Entretien Revue Histoire Sara Cameron McBean Colombia Bangladesh   Brazil   Colombia   India   Iraq   Kenya   Nepal   Papua New Guinea   Senegal   Sudan   Tanzania
La paix pour les enfants est l'histoire de neuf jeunes Colombiens dont la vie a été marquée par la guerre et la violence et qui ont néanmoins décidé de militer pour la paix.

Leurs témoignages racontent leur lutte quotidienne pour tenter de survivre aux épreuves les plus douloureuses : Juan Elias à l'assassinat de son père ; Wilfrido aux menaces de mort ; Maritza à la violence de la rue et du milieu familial ; Farlis aux massacres qui ravagent sa ville.

La guerre en Colombie dure depuis plus de quarante ans. C'est un conflit sanglant entre une multitude de groupes armés qui se disputent le pouvoir et le contrôle du territoire. Ces groupes violent constamment les droits de gens innocents, et on dénombre chaque année près de cinq mille victimes, la plupart étant des civils. Des massacres ont lieu presque toutes les semaines. Depuis 1985, plus de deux millions de gens - un Colombien sur vingt - ont été obligés d'abandonner leur maison.Les disparitions et les enlèvements sont monnaie courante. Rien qu'en 1999, plus de trois mille personnes ont été kidnappées.

Si la guerre est meurtrière, la violence générale de la société l'est encore davantage. Les villes colombiennes sont parmi les plus dangereuses du monde : le manque de justice et les disparités énormes entre les pauvres et les riches, et entre les populations urbaines et rurales, font que le taux de mortalité due au crime y est exceptionnellement élevé.

Jusqu'à la création du Mouvement des Enfants, le mouvement pour la paix dans son ensemble restait faible et manquait de coordination.

Limité d'abord au travail isolé de quelques jeunes réellement motivés, le Mouvement des Enfants s'est développé sans structures bien définies, mobilisant des foules de jeunes décidés à défendre leur droit à la vie et à la paix. Il n'y a pas de direction officielle et tout individu de moins de dix-huit ans qui contribue d'une façon ou d'une autre à améliorer la vie d'une communauté où sévit la violence est considéré comme membre de l'organisation. Les objectifs du Mouvement sont vastes. Il s'agit, en premier lieu, de mettre fin à la violence qui déchire le pays, quelle qu'en soit la forme : violence liée à la guerre, violence des rues ou violence domestique. Il œuvre également pour le rapprochement des jeunes, par-delà les barrières raciales, économiques et géographiques.

Il est temps de laisser la parole aux courageux jeunes gens qui ont bien voulu témoigner de leur expérience.


La paix pour les enfants